Photo credit: Swissnex in Boston & NYC

Gouvernance

Notre succès repose sur un positionnement stratégique, des partenariats innovants, des structures de gestion légères et un environnement de travail créatif.

Swissnex Committee

Le Swissnex Committee conseille le Secrétariat d’État sur les questions stratégiques concernant Swissnex. Il est composé de dix hauts représentants des institutions FRI les plus importantes (Fonds national suisse de la recherche scientifique FNS, Innosuisse, swissuniversities), de fondations et des secteurs public et privé. En outre, la Direction des ressources du DFAE et le SEFRI (Relations internationales) sont d’office représentés au sein du Swissnex Committee. Les membres du Swissnex Committee sont les suivants :

  1. 0 1

    Christine Bulliard-Marbach, National Council, Swiss Parliament

  2. 0 2

    Tania Cavassini, Head of Directorate for Resources, FDFA (ex officio)

  3. 0 3

    Matthias Egger, President of the National Research Council, SNSF (ex officio)

  4. 0 4

    Beatrice Fasana, Managing Director Sandro Vanini SA and member of the ETH Board

  5. 0 5

    Yves Flückiger, President swissuniversities (ex officio)

  6. 0 6

    Michael Hengartner, President ETH Board

  7. 0 7

    Pascal Marmier, Secretary General, The Economy of Trust Foundation

  8. 0 8

    Maria Peyro Voeffray, Head of International Relations a.i., SERI

  9. 0 9

    Nicola Thibaudeau, CEO MPS Micro Precision and member of the Innosuisse Board (ex officio)

  10. 10

    Pascale Vonmont, CEO Gebert Rüf Stiftung and member of the Swiss Foundations Board

Le modèle Swissnex

Le modèle organisationnel et économique des sites Swissnex a progressivement évolué depuis la création du réseau. Le modèle Swissnex lui-même repose sur les quatre principes fondamentaux ci-dessous.

  • Sites d’implantation stratégiques


    Les bureaux de Swissnex sont implantés dans des pôles d’innovation de premier plan tant au niveau régional que mondial et sur des marchés émergents présentant un potentiel économique et scientifique considérable. Les conseillers scientifiques, quant à eux, se trouvent dans les capitales politiques des principaux pays partenaires FRI afin de promouvoir la coopération bilatérale.

  • Modèle de financement fondé sur le partenariat 


    Les partenaires des sites Swissnex sont des acteurs publics et privés du paysage suisse et local de la formation, de la recherche et de l’innovation. Ces partenaires couvrent au moins deux tiers des coûts liés aux activités de Swissnex.

  • Autonomie et gouvernance décentralisée


    Swissnex dispose de structures de gestion légère et se distingue par une gouvernance décentralisée. Le siège principal situé au Secrétariat d’État à l’éducation, à la recherche et à l’innovation (SEFRI) est responsable de la mise en œuvre de la stratégie générale et de la définition des objectifs du mandat quadriennal et de la Lettre de Mission annuelle. Les directeurs des Swissnex sont également rattachés au siège principal situé au SEFRI à Berne.

  • Culture organisationnelle de type entrepreneurial


    Ce qui fait la force motrice de Swissnex se sont ses collaborateurs créatifs, ouverts d’esprit et entreprenants qui s’identifient pleinement à la mission et à la culture organisationnelle de l’entreprise. Les directeurs des Swissnex et leurs équipes se considèrent à la fois comme des développeurs de réseaux, des découvreurs de talents et des courtiers de connaissances.

Photo credit: SERI, Béatrice Devènes

- Message relatif à l’encouragement de la formation, de la recherche et de l’innovation (FRI) pour les années 2021 à 2024

Le Parlement suisse a alloué plus de 28 milliards de francs suisses à la formation, à la recherche et à l’innovation (FRI) pour les années 2021 à 2024. L’un de ses objectifs est de maintenir la position de leader de la Suisse dans le domaine FRI sur le plan international. Cela étant, l’un des plus grands défis est la transformation numérique. Dans son message, le Conseil fédéral formule sa politique dans les domaines de la formation, de la recherche et de l’innovation (FRI) pour les années 2021 à 2024. Il y dresse également le bilan de la période précédente (2017-2020) et fixe les objectifs et les mesures pour la nouvelle période d’encouragement. Dans le même temps, il demande les crédits et les modifications législatives qu’il juge nécessaires pour mettre en œuvre les mesures proposées. La politique FRI 2021 à 2024 est alignée sur les objectifs du Conseil fédéral pour la période législative 2019 à 2023. Le point de départ et l’objectif principal de la Suisse sont de garder leur position de leader dans les domaines de la formation, de la recherche et de l’innovation et de tirer parti des possibilités offertes par la numérisation. Le message relatif à l’encouragement de la formation, de la recherche et de l’innovation pour les années 2021 à 2024 a été traité par le Conseil des États en été 2020 et par le Conseil national lors de la session d’automne. À l’issue de la procédure d’élimination des divergences, tous les arrêtés financiers d’un montant total de 28,1 milliards de francs suisses ont été approuvés en décembre 2020.

Read more (German)

La politique FRI de la Suisse

Quels sont les objectifs politiques du Conseil fédéral en matière de formation, de recherche et d’innovation pour les années 2021 à 2024 ? Quels sont les domaines qui bénéficieront d’un soutien financier ? Quels sont les thèmes les plus importants pour ces quatre années ? C’est à ces questions que tente de répondre ce court-métrage.
Photo credit: SERI, Béatrice Devènes
Photo credit: SERI, Béatrice Devènes